La Villa Arnaga, un « poème de pierre et de verdure » imaginé par Edmond Rostand

Avant d’être un musée, Arnaga n’était rien d’autre qu’un rêve, celui d’un grand auteur du siècle dernier, Edmond Rostand. Cette demeure, il l’a ardemment souhaitée, imaginée et conçue dans ses moindres détails. 

Inspirée des fermes traditionnelles basques, la Villa Arnaga était surnommée le « Petit Versailles ».  Une demeure entièrement pensée par l’auteur de Cyrano de Bergerac. 

Située à Cambo-les-Bains, elle fut notamment l’une des premières créations du nouveau courant architectural : le style néobasque.

Artistes, peintres, coloristes… Pour décorer ses intérieurs, Edmond Rostand a fait appel à de nombreux artisans de renom. Tels des décors de théâtre, chaque pièce présente ainsi un décor différent où les plus petits détails sont soignés. À l’instar des poignées de porte, en forme de dauphins ou de cigales.

Tout aussi splendide, un ensemble de jardins s’articule autour de cette vaste maison. Une quinzaine d’hectares qui témoignent de la dualité assumée de leur auteur : d’un coté la richesse, de l’autre, la douceur.

Villa Arnaga

Ainsi, coté soleil levant, les visiteurs trouveront paix et sérénité dans le jardin “à la française” avec, en toile de fond, les montagnes pyrénéennes. Devant, trois plans se succèdent également : un grand parterre de fleurs annuelles, un grand miroir d’eau où se reflète la maison, des pelouses bordées de topiaires qui encadrent le canal. Une grande pergola semble clôturer l’espace du jardin. 

Coté couchant, se déploie un jardin “à l’anglaise” alliant verdure et courbes minérales. Là, azalées, rhododendrons et cornouillers fleurissent tout au long de l’année… offrant ainsi une palette de senteurs, de couleurs et de formes qui réveilleront vos sens.

Une demeure chargée d’histoire à visiter absolument !


Route du Docteur Camino 64250 Cambo-les-Bains
Site web

Ludivine Veillon